Point 13. L’URBANISME MÉDIÉVAL

Point 13. L’URBANISME MEDIEVAL

 

Le village médiéval occupait une surface légèrement inférieure à celle de l’époque antique, dorénavant de seulement de 5 400 m2. Il présentait deux entrées, l’une située sur la partie est, et une seconde poterne à côté de la tour ouest.

Il faut remarquer que la planification et l’exécution de l’enceinte défensive et des éléments de référence dans la configuration du village (tours, canalisations d’évacuation…) ont été réalisés de façon unitaire, démontrant l’existence d’un plan cohérent et préconçu, et d’une volonté émanant d’une probable autorité. Une autre question porte sur l’urbanisation interne, où des structures plus anciennes que d’autres peuvent être observées. À ce jour, une vingtaine de maisons résidentielles ont été identifiées. En faisant une projection par rapport à la surface totale, nous pouvons déduire un nombre d’environ trente à quarante maisons, soit une population de cent à deux cents habitants.

La plupart des maisons étudiées se situent également adossées en cercle par rapport à la muraille, mais pas de façon uniforme, puisque quelques espaces se rapprochant du pan de mur ne sont pas urbanisés. En ce qui concerne la partie centrale, l’occupation de l’espace ne correspond pas à un urbanisme planifié. Ainsi, les maisons, de différentes dimensions, sont réparties souvent de manière individuelle. Cependant, le fait de suivre une même orientation provoqua dans certains cas la formation de nouvelles rues et même de façades. Dans la partie centrale, on peut trouver d’autres édifications qui ne correspondent pas au domaine familial, mais celles-ci semblent avoir été plus probablement utilisées par toute la communauté, comme pouvaient l’être par exemple les étables. Une petite chapelle a sûrement existé, il faut rappeler que la présence de l’église Santa Cecília est attestée depuis l’an 925, et se trouve à l’extérieur du village, sans doute très proche de son emplacement actuel, en plein milieu de Bolvir.

Nous observons un exemple de ce micro-urbanisme dans la zone Ouest, où se trouve une maison complexe à quatre pièces, située à l’abri de la muraille, ainsi que toute une série de maisons réparties dans la partie centrale, qui semble avoir configuré des voies de circulation.

Image : plan phase médiévale Ouest indiqué en rouge

Image : plan hypothétique phase médiévale Ouest

Illustration en couleur : perspective axonométrique du secteur urbain de la partie Ouest du village médiéval.